Tuesday, August 01, 2006

A wahabi's fatwa about the shia

One more time, wahabism has shown the ugliness of its obsessive hatred for shia and shiism. Ibn Othaymin, a leading saudi cleric, has issued a rabid fatwa, condemning the Hezbollah on the grounds that it is formed by "heretics", who "work for the destruction of the true Islam", a.k.a. of sunnism. This is the same sheikh who, in the 1990's, had decreed that the shia should be driven out of the arabian peninsula. Excrepts from the heinous fatwa can be found here, and reactions to it can be found here and here (note that not all wahabis are as retarded as Ibn Othaymin - Salman al-Audeh, another leading wahabi cleric, who has his own record as a rather virulent shia basher, has publicly expressed disagreement with issuing such a fatwa at this particular moment).

2 comments:

lili said...

Salam :)
DE toutes facons en ces temps ci, difficile de faire la différence entre un savant musulman et un hypocrite désigné par les USA pour orienter (ou plutot désorienter) la communeauté musulmane... Meme les supposés attentats qui se passent dans des mosquées chiites par des prétendus sunnites j émets bcp de doutes la dessus... Enfin bref peut etre que je me trompe.. Des fois tous ces trucs idéolgico-politiques me dépassent...

Karim said...

Lili,

S'il s'agissait d'un sheikh inconnu qui avait emis la fatwa, je n'y aurais pas du tout attache de l'importance. Le probleme c'est que Ibn Othaymin n'est pas n'importe qui, c'est un sheikh tres connu qui fait partie integrale de l'establishment salafiste, et cela depuis longtemps. Difficile de penser, dans ces conditions la, qu'il pourrait avoir recu l'ordre d'emettre une fatwa pareille directement d'une puissance etrangere (quoique c'est tres possible qu'il ait recu l'ordre du gouvernement saoudien). C'est cela qui est grave: qu'un sheikh qui est populaire quelque part emette des fatwas haineuses comme celle-ci. Et dire qu'il s'agit d'un sheikh qui fait partie du "mainstream" en arabie saoudite: il n'a laisse rien a dire aux extremistes like Bin Laden ou Zarqawi.